Salutations fraternelles de l’abbé Maurin… 6ème édition

Chers amis, 

Le confinement se prolonge au-delà des prévisions initiales. Les bonnes résolutions imaginées en son début s’épuisent. Prière familiale, lecture régulière, jardinage, petits plats mijotés, jeux avec les enfants, tendresse et patience avec les proches deviennent des vœux pieux. Nous sommes déçus de nos incapacités à tenir dans l’enthousiasme, la joie ou l’espérance… Ce confinement devient une épreuve. On devine qu’il va révéler quelques-unes de nos forces mais aussi mettre à nu certaines de nos fragilités.  N’était-ce pas cette sorte de désarroi qui habitait le cœur des deux disciples de Jésus dans l’Evangile de Luc ? Dans l’évangile de ce 3ème dimanche de Pâques, deux disciples fuient la grande ville de Jérusalem et se sauvent vers un village appelé Emmaüs. C’est le jour de Pâques. Jésus, en qui ils mettaient leur confiance, vient d’être mis à mort. Les disciples restent seuls et abandonnés. Eprouvés, ils se découvrent vulnérables. Et malgré tout, quelqu’un les rejoint dans leur confinement [nous savons que c’est le Christ] ; il les invite à dialoguer, à ne pas rester seul, à faire mémoire de leur histoire commune, de leur enthousiasme passé et encore à venir (après le 11 mai ?). A ce moment-là, les cœurs se réchauffent, les esprits lents s’ouvrent, quelques paroles de Jésus ressuscitent les déceptions, l’espérance devient à nouveau possible. Jésus le Christ est là au milieu d’eux comme il est présent avec nous [même confiné seul à la maison !] grâce à l’amitié des uns et des autres, grâce à ceux qui nous portent dans leur prière et surtout grâce à l’Esprit-Saint à l’œuvre dans la patience. Que la « persévérance nous garde dans la paix » disait déjà saint Paul (lettre aux romains 15,5).   Alors, belle semaine, soyons persévérants, restons en paix ! Quelques informations :

1. Dimanche 26 avril 2020, Troisième dimanche de Pâques. Nous serons en communion télévisuelle grâce aux messes retransmises. Il existe différents liens : France 2 (Le Jour du Seigneur, 11h00) ou d’autres : https://lille.catholique.fr/www.ktotv.comwww.lourdes-france.org. Nous ne savons pas quand reprendront les assemblées dominicales dans nos églises. Nous attendons les consignes des autorités publiques et diocésaines, aussi les consignes/restrictions sanitaires. 

2. Les cloches de l’église Notre-Dame de Ronchin sonneront Mercredi à 19h30(notre évêque nous invite à une union de prière, le cœur en fête, que pour tous, croyants et non croyants, cela puisse être un signe d’espérance). Par respect du confinement, il est compliqué de faire sonner les cloches des autres églises de nos paroisses. 

3. Merci aux groupes « prière et louange » de nos paroisses de continuer à prier, même à distance, à toutes nos intentions. Leur prière crée un lien entre nous. Des paroissiens prient le chapelet tous les jours à 15h00… un rendez-vous spirituel auquel on peut s’associer.  

4. Le journal paroissial « Partages » est disponible sur les sites internet de nos paroisses. Vous y trouverez aussi une fiche biblique de l’Evangile du jour et une homélie de l’abbé Brice. 

5. Le site de notre diocèse www.lille.catholique.fr donne quelques infos pour vivre le temps Pascal, pour soutenir financièrement l’Eglise, pour aider le Secours Catholique… Notre archevêque Laurent ULRICH y délivre régulièrement des messages.  

6. Merci de visiter de temps en temps le site de la Conférence Episcopale de France www.cef.fr. Vous pourrez y lire la lettre fraternelle de Mgr Moulins-Beaufort, président de la Conférence, adressée au Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) à l’occasion du Ramadan qui vient de démarrer. Pour info, le même CFCM avait présenté ses vœux de santé et de bonheur aux chrétiens à l’occasion de l’ouverture de la semaine sainte.  

7. Merci de soutenir financièrement votre paroisse. Des indications sont données dans les sites internet paroissiaux pour un paiement à distance. Merci à celles et ceux qui ont envoyé un chèque aux maisons paroissiales. Nous avons payé les factures des modules caté. Ils ont été livrés juste avant le confinement et serviront probablement l’année prochaine. Montant de ces factures : Paroisse de Ronchin (162,59 €uros), Paroisse de Faches-Thumesnil (238,31 €uros), Paroisse de Lesquin (446,29 €uros).  

8. Au sujet des funérailles :PRUDENCE : certaines sociétés de pompes funèbres disent aux familles en deuil qu’il n’est pas possible de célébrer des funérailles à l’église. C’est faux ! Les textes du gouvernement l’autorisent. Il est bon de rappeler la disponibilité des paroisses pour la célébration des funérailles chrétiennes dans nos églises (moins de 20 personnes et juste distanciation). Notez aussi que les personnes décédées du Covid-19 peuvent être inhumées. L’incinération n’est pas obligatoire. Merci de rectifier les fausses rumeurs qui circulent. Souvenons-nous dans notre prière de nos amis qui nous ont quittés récemment (cette semaine, pas de funérailles à Ronchin ni à Faches-Thumesnil) : 

A Lesquin, le mercredi 22 avril 2020, nous avons célébré les funérailles d’André MENEZ. André était retraité de la Société Colgate Palmolive. Il s’est éteint à son domicile dans sa 85ème année. Sa petite-fille Marine a donné un beau témoignage de sa vie, de sa tendresse et aussi des voyages en voiture qu’il aimait faire avec son épouse Francine. Sa famille nous laisse une belle prière : « Parlez-moi comme vous l’avez toujours fait. N’employez pas un ton différent, ne prenez pas un air solennel ou triste. Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble. Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi ». Continuons de cheminer ensemble dans la confiance en Celui qui ne cesse de nous rejoindre car Il ne cesse de nous aimer…  

Portez-vous bien,

Protégez-vous.
Amicalement 

Maurin

https://donnons-lille.catholique.fr/le-denier/don/

Garder le lien avec nos aînés pendant le confinement

Bonjour à tous et toutes,

Notre diacre Jacques Dissaux nous fait cette proposition que je relaie ici, car elle peut vous intéresser si vous avez un peu de temps et le souci de maintenir le lien dans notre communauté :


« Je pense plus particulièrement aux personnes isolées, ou/et seules, ou/et âgées pour presque toutes sans Internet. Elles ont le téléphone.
Je m’applique et aimerais ne pas être seul à leur téléphoner, au moins dans la recherche des personnes et numéros de téléphone ; je suis en communication téléphonique avec une dizaine de ces personnes j’appelle, souvent elles me rappellent… »

Jacques aimerait partager, avec quelques-uns d’entre vous, cette mission d’appeler une ou deux personnes isolées. Si certains peuvent passer, quelques minutes dans la journée, au téléphone… ou signaler un proche isolé à qui il faudrait téléphoner, merci de contacter l’EAP à l’adresse habituelle eap@paroissedelesquin.fr, nous ferons suivre à Jacques.

On notera que ces initiatives dépassent largement notre paroisse et se retrouvent même dans la société civile, voyez par exemple cet article de Ouest France, ou cette initiative de l’association Tous bénévoles.

Illustration du site Tousbenevoles.org

Nous comptons sur vous !

Salutations fraternelles de l’abbé Maurin, 5ème édition

Chers amis de Ronchin, Lesquin, Fache-Thumesnil,


 En ce 8ème jour de Pâques, la liturgie nous invite à célébrer la divine miséricorde. 
« Qu’est-ce que tu ne me pardonnerais pas ? » demande le petit enfant espiègle à son père. Le jeune papa cherche mais ne trouve pas. Rien, même le pire. Rien n’empêchera jamais le jeune papa d’aimer tendrement son enfant. Tout est pardonnable à l’enfant que le père aime. C’est cela, me semble-t-il, la divine Miséricorde ; rien n’est impardonnable au Père qui nous aime tout aussi tendrement ! 


En cette période de carême prolongé – plus de 30 jours déjà – les membres confinés d’une même famille risquent de s’agacer, de mal se supporter les uns les autres. Alors, ayons de la patience pour nos proches mais, surtout, ayons de la patience pour nous-même… rien n’est impardonnable ! 
Tenez bon ! Des informations à faire suivre : 

1. Dimanche 19 avril 2020, Deuxième dimanche de Pâques ou de la divine Miséricorde. Nous serons en communion télévisuelle grâce aux messes retransmises. Il existe différents liens : France 2, Le Jour du Seigneur, 11h00…. Ou d’autres : https://lille.catholique.fr/www.ktotv.comwww.lourdes-france.org.

2. Les cloches de l’église Notre-Dame de Ronchin sonneront Dimanche à 11h00(sur proposition des Maires de France en solidarité avec les soignants) et Mercredi à 19h30 (notre évêque nous invite à une union de prière, le cœur en fête, malgré les épreuves que nous vivons, et que pour tous, croyants et non croyants, cela puisse être un signe d’espérance. Pour le manifester, les cloches des églises sonneront, et comme un fil invisible nous relieront dans une prière commune). Par respect du confinement, il est compliqué de faire sonner les cloches des autres églises de nos paroisses. 

3. Le journal paroissial « Partages » est disponible sur les sites internet de nos paroisses. Vous y trouverez aussi une fiche biblique de l’Evangile du jour et une homélie de l’abbé Brice. 

4. Merci de soutenir financièrement votre paroisse. Des indications sont données dans les sites internet paroissiaux pour un paiement à distance. On peut toujours envoyer un chèque aux maisons paroissiales. Avant le confinement nous avions commandé cierges de dévotion, luminions, cierges pascals et hosties que nous avons reçus. Nous avons payé les factures pour ne pas mettre à mal la trésorerie des ciergeries : Paroisse de Ronchin (435,49 €uros), Paroisse de Faches-Thumesnil (458,38 €uros), Paroisse de Lesquin (304,09 €uros). Nous avons un bon stock d’hosties pour reprendre nos messes dominicales ! Vivement le déconfinement !  

5. Au sujet des funérailles :PRUDENCE : certaines sociétés de pompes funèbres continuent de dire aux familles en deuil qu’il n’est plus possible de célébrer des funérailles à l’église. C’est faux ! Les textes du gouvernement l’autorisent. Certains agents funéraires abusent du désarroi des familles. Il est possible que des entreprises souffrent d’absentéisme de salariés mais la célébration à l’église ne nécessite guère plus de monde que l’inhumation au cimetière. Il est bon de rappeler la disponibilité de nos paroisses pour la célébration des funérailles chrétiennes dans nos églises (moins de 20 personnes et juste distanciation sanitaire). Notez aussi que les personnes décédées du Covid-19 peuvent être inhumées. L’incinération n’est pas obligatoire. Merci de rectifier les fausses rumeurs qui circulent. 

Souvenons-nous dans une prière fraternelle des amis qui nous ont quittés cette semaine : 

A Ronchin, le mercredi 16 avril 2020, en l’église Christ-Ressuscité, ont été célébrées les funérailles de Blanche WAUBANT. Elle était bien connue des habitants du quartier et de la ville de Ronchin grâce notamment à son association « l’Atelier Paille de Ronchin ». Sa nièce et quelques amis ont évoqué sa générosité, son souci des autres et sa belle curiosité des nouvelles technologies. Blanche avait quantité de talents qu’elle avait à cœur de partager à ses nombreux amis. C’était une femme de foi et elle avait tissée une authentique relation de confiance avec Dieu. En ce temps de confinement, elle nous laisse une leçon de vie : « avec la paille, on apprend la patience ».    

A Ronchin, le jeudi 17 avril 2020, en l’église sainte-Rictrude, ont été célébrées les funérailles de Huguette DRIEUX (née VAUDREMER). Huguette était une femme talentueuse : la couture, la cuisine et les voyages étaient au cœur de sa vie. Ses enfants et petits-enfants ont beaucoup reçu et appris de la tendresse et de la générosité d’Huguette. D’ailleurs son fils Olivier, qui vit en Allemagne, est devenu cuisinier. Des amis étaient venus de loin pour la remercier et lui rendre un dernier hommage à l’occasion de ses funérailles. Nous avons eu une pensée amicale pour sa fille Véronique hospitalisée qui ne pouvait participer à la célébration.

A Ronchin, le samedi 18 avril 2020, en l’église Christ-Ressuscité, ont été célébrées les funérailles de Nicole TOURNAUX. La famille était rassemblée autour de Nicole. Les enfants et petits-enfants ont témoigné, avec émotion, de son grand courage face aux épreuves et de la maladie. Des fleurs et des dessins apportés lors de la célébration révélaient la tendresse de Nicole pour ses petits-enfants. « Nicole, tu continueras de nous accompagner, tu es dans notre cœur, tu es dans notre vie, tu deviens libre pour l’éternité » disaient ses proches. Nicole était la sœur de notre amie Maryvonne Deconinck ; nous lui témoignons de notre amitié et prière fraternelle dans cette épreuve.    

A Faches-Thumesnil, le samedi 18 avril 2020, en l’église Sacré-Cœur, ont été célébrées les funérailles de Françoise CAILLIEREZ (née PRONIER). Françoise était une femme joyeuse et pleine de vie malgré son combat contre la maladie. Elle était présidente d’une association de danse. Françoise avait à cœur de lutter contre toutes les formes d’intolérance et de discrimination. Les membres de sa famille étaient symboliquement présents à ses funérailles par des luminions allumés qui les représentaient ; une famille rassemblée, malgré le deuil et le confinement, grâce à la prière et l’amitié.     

Continuons de confiner ensemble dans la prière… nous avons l’assurance de la divine miséricorde !

Portez-vous bien

Protégez-vous
Fraternellement Maurin

2ème dimanche de Pâques – fiche biblique

Le temps Pascal, qui a débuté dimanche dernier, nous accompagnera jusqu’à la Pentecôte, dans 50 jours. Et puisque le confinement continue jusqu’au 11 mai, et qu’il est encore incertain quand les messes pourront reprendre, nous vous proposons comme à chaque semaine une fiche avec l’évangile du jour et un petit texte explicatif. Rendons à César ce qui est à César, mais surtout remercions du fond du cœur le service diocésain de la parole, qui nous met à disposition ces fiches !

Salutations fraternelles de l’abbé Maurin, 4ème edition

Chers amis de Ronchin, Lesquin, Fache-Thumesnil, Message hebdomadaire et amical en ce samedi si particulier.  Samedi saint – veille de Pâques – nous prions devant le tombeau silencieux dans lequel le corps inanimé de Jésus a été déposé. Nous sommes dans l’attente de sa résurrection et nous savons qu’elle surviendra dans quelques heures. Cependant, en ce temps de confinement qui semble s’éterniser, nous pourrions être dans l’amertume vis-à-vis du silence de Dieu face aux souffrances du monde. Pourquoi est-il si loin de nos préoccupations ? 

L’espérance doit nous tenir en éveil. Nous repérons (et il faut nous aider à les repérer) les signes discrets de la présence réelle de Dieu : la tendresse de parents pour leurs enfants dans cette période compliquée, l’engagement d’enseignants auprès des scolaires dans des conditions inédites, la fidélité de salariés – pas toujours reconnus à leur juste valeur en temps normal – qui exercent leur mission de manière sacerdotale au service des autres, la présence de soignants auprès de nos proches fragiles, malades ou âgées en Ehpad, la ténacité des chercheurs à trouver un remède à ce virus, les nombreux messages d’amitiés reçus et envoyés par téléphone, mail ou texto… Ces innombrables signes d’évangile sont de véritables présences eucharistiques (même sans la prière rituelle de la messe) car elles mettent en œuvre la présence de Dieu à nos côtés. Dieu reste « le Vivant » au cœur-même de nos vies confinées. La tendresse de Dieu nous accompagne grâce à l’amitié que nous portons les uns aux autres. 
N’est-ce pas un peu l’amour de Dieu qui règne malgré tout ? Alors oui, le Christ est ressuscité. Il est vraiment ressuscité ! Belle fête de Pâques à chacun, à chacune ! Tenez le coup… Des informations à relayer… 

1. Dimanche 12 avril, Jour de Pâques, nous serons en communion télévisuelle grâce aux messes retransmises. J’aime la sobriété de France 2, Le Jour du Seigneur, 11h00. Il existe d’autres liens : https://lille.catholique.fr/www.ktotv.com,www.lourdes-france.org . A Ronchin, les cloches de l’église Notre-Dame sonneront à 11h00. En raison du confinement, il est compliqué de faire sonner les cloches des autres églises de nos paroisses. 

2. Le journal paroissial « Partages », qui a été peu diffusé en raison du confinement, est disponible sur chacun des sites internet de nos paroisses. 

3. Toutes les célébrations de mariage et baptêmes sont reportées à plus tard. Nous avons une pensée amicale pour les fiancés qui galèrent à retrouver des dates de mariage entre fin de confinement indéterminé, mairie, salle de réception, famille qui vient parfois de loin, église… Certains mariages sont reportés à des vendredis ou des dimanches à la rentrée scolaire de septembre.   

4. Merci de soutenir financièrement votre paroisse. Des indications sont données dans les sites internet des paroisses pour un paiement à distance. On peut toujours envoyer un chèque à chacune des maisons paroissiales de nos 3 paroisses. Merci d’y penser car la reprise sera dure pour les finances paroissiales : à Ronchin, les blocs-secours de la salle paroissiale NDame ont été remplacés (682,55 €uros), à Faches-Thumesnil, le muret devant l’église saint-Esprit a été réparé (1 548,00 €uros), à Lesquin, la nouvelle sono de l’église été payée (3 400, 80 €uros),  

5. Au sujet des funérailles :PRUDENCE : certaines sociétés de pompes funèbres disent aux familles en deuil qu’il n’est plus possible de célébrer des funérailles à l’église. C’est faux ! Les textes du gouvernement sont explicites et l’autorisent. Certains agents funéraires abusent de cette période troublée face à des familles dans le désarroi. Il est possible que des entreprises souffrent d’absentéisme de salariés mais la célébration à l’église ne nécessite guère plus de monde que l’inhumation au cimetière. Il est bon de rappeler la disponibilité des paroisses pour la célébration des funérailles chrétiennes dans nos églises (moins de 20 personnes et juste distanciation sanitaire). Notez aussi que les personnes décédées du Covid-19 peuvent être inhumées. L’incinération n’est pas obligatoire. Merci de rectifier les fausses rumeurs qui circulent. Nous avons une pensée amicale pour celles et ceux qui nous ont quittés cette semaine (il n’y a pas eu de funérailles à Faches-Tumesnil).

A Ronchin, le mardi 07 avril 2020, en l’église sainte-Rictrude, nous avons célébré les funérailles de Marcel LEMAIRE. Ses enfants, petits-enfants et quelques-uns de ses nombreux arrière-petits-enfants étaient présents à la célébration. L’émotion témoignait de la tendresse qu’avait su témoigner Marcel tout au long de sa vie auprès de ses proches. La Parole de Dieu choisit dans le livre de Job : « je sais que mon libérateur est vivant » exprimait la foi et la confiance de Marcel. Il a rejoint son épouse Françoise dans le cœur de Dieu. 

A Lesquin, le mardi 07 avril 2020, nous avons célébré les funérailles de Germaine VERRET (née CROMBET). Ses enfants et petits-enfants ont tenu à rendre hommage à son courage car la vie n’a pas été facile pour Germaine. La guerre, les privations, la disparition de proches et la santé fragile ont été des difficultés vécues au quotidien. Germaine a toujours su se relever et témoigner, avec volonté, de son amour. Sa vie entière a été une belle page d’Evangile. 

A Ronchin, le mercredi 08 avril 2020, nous avons célébré les funérailles de Edith VAN MULLEM (née LIBAULT) décédée des suites d’une longue maladie. Edith était une maman, une sœur, une belle-sœur, une marraine, une tante et aussi une amie de beaucoup. Elle n’oubliait aucun des anniversaires des membres de la famille. Edith avait un cœur immense – disent ses proches – sa porte était toujours ouverte. Edith les a quittés trop vite. Avec beaucoup d’émotion, ses proches lui ont dit : « Nous ne t’oublierons jamais« .

A Lesquin, le mercredi 08 avril 2020, nous avons célébré les funérailles de Bernard GODRIE. Bernard est originaire de Lesquin mais habitait la Bourgogne depuis 2001 avec son épouse Thérèse. Bernard est décédé soudainement à son domicile. Son fils a rendu un bel hommage à son père « qui a été le meilleur des professeurs, a été présent chaque jour, au quotidien, grâce à sa gentillesse, sa générosité et son écoute ».  

A Lesquin, le mercredi 08 avril 2020, nous avons célébré les funérailles de Denise CAESTEKER (née ROMY). Denise résidait à l’Ehpad de Ronchin. Elle était une habituée des messes mensuelles du mercredi matin. Ses enfants et petits-enfants ont pris la parole. Chacun des trois petits-enfants, dans un message personnel, a témoigné de la tendresse de leur grand-mère. Chacun a mis en valeur, à sa manière, son courage, son amour. La famille avait prévu de la musique, une prière. Une célébration sobre mais authentique. Continuons de nous porter dans la prière… dans la joie de la Résurrection du Christ ! 


Portez-vous bien

Protégez-vous

Fraternellement Maurin

Pâques – Fiche biblique

La belle fête de Pâques est enfin arrivée… plus que quelques heures ! Ne laissons pas le confinement gâcher la joie de la bonne nouvelle, Jésus est ressuscité, Il est vraiment ressuscité ! Vous retrouverez les textes du jour et quelques points de lecture ici. Vous pouvez également suivre la messe à la télévision, sur KTO TV à 21h samedi pour la veillée pascale (également sur internet), ainsi que le dimanche à 10h30 sur France 2 (Le jour du Seigneur).


Bonne et belle veillée pascale à toutes et tous.