Salutations fraternelles de l’abbé Maurin

Chers amis de Lesquin, de Ronchin
Voilà 3 semaines que nous sommes confinés et nous pouvons espérer en être, au moins, à la moitié ! Ce dimanche des Rameaux inaugure une semaine particulière pour les chrétiens : la semaine sainte ! Grande et belle semaine où nous aurons à cœur de nous souvenir du Christ. Il nous appelle à être serviteurs des uns des autres et institue le sacrement de l’eucharistie (jeudi saint). Le Christ nous révèle que le chemin de la foi est un chemin d’amour, quoiqu’il en coûte (vendredi saint). Après un temps de silence, et même le temps du doute devant le tombeau (samedi saint) éclate la joie de la Résurrection. L’amour est plus fort que la mort. Le  Christ est Ressuscité, il est vraiment ressuscité (dimanche de Pâques).

Cette semaine sera vécue dans l’intimité de nos foyers. Ne laissons pas la fatigue spirituelle nous envahir, le « chacun chez soi » n’est pas pour autant du « chacun pour soi ». Nous serons en communion de prière, en communion télévisuelle, toujours en communion fraternelle. Merci de prendre des nouvelles des uns des autres. Internet est un outil précieux pour rester en relation. J’ai moi-même découvert que mon smartphone servait aussi à téléphoner !
Tenez le coup. Protégez-vous
quelques infos paroissiales :
1. Dès ce soir, la célébration des Rameaux inaugure la semaine sainte. Veuillez trouver, en pièce-jointe, ce petit rameau. N’hésitez pas à le diffuser largement ; il ne risque pas de propager le coronavirus. Pour celles et ceux qui le souhaitent, soyons en communion télévisuelle ce dimanche grâce à la messe retransmise par « Le jour du Seigneur« , France 2,  10h30.
2. Les sites internet de nos paroisses proposent des pistes de réflexion, des prières, des vidéos. Je ne vais pas vous asphyxier de mail cette semaine. Merci d’aller visiter les sites internet paroissiaux ; des propositions spécifiques seront éditées pour chaque jour de la semaine sainte. Des fiches bibliques permettront d’entrer dans l’intelligence des Ecritures.
3. Le journal paroissial de Pâques a été peu diffusé en raison du confinement. Il est désormais disponible sur nos sites. Je vous invite à ne pas rater l’article d’Anne-Marie (Peut-on vivre sans tendresse ?), celui de l’abbé Brice (le rapport à la terre des paysans de Bafoussam)… et pourquoi pas lire mon éditorial (sans Jésus, nous ne pouvons rien faire). Quelques articles sont devenus caduques suite à l’épidémie que nous combattons en restant simplement confinés.
4. Quelques paroissiens proposent, à distance, de réciter ensemble le chapelet chaque jour de la semaine sainte à 15h00. Merci de cette initiative. Avec Marie, portons à Dieu nos intentions, confions-lui les soignants, les personnes malades, prions Dieu à nos propres intentions. Pour les néophytes du chapelet : Internet explique bien comment ça marche ! Merci aux groupes prière de nos paroisses de continuer la Louange et l’Action de Grâce. Les abbés Brice, Maxime, Lionel et Roger s’associent à nos prières.
5. Mercredi à 19h30, les cloches de l’église Notre-Dame sonneront le démarrage officiel de la semaine sainte comme la plupart des églises de France (selon les possibilités car le confinement est de rigueur pour le curé). L’église Notre-Dame de Lourdes reste ouverte chaque matin, il est possible de venir y prier en respectant les gestes « barrière » et la bonne distanciation. La boîte à livres (à l’entrée de l’église) reste accessible. Pour les personnes qui n’ont pas de photocopieur, j’y dépose quelques « attestations de déplacement dérogatoire » ; vous pouvez vous servir. 
6.  A Ronchin, lundi 30 mars 2020, en l’église Christ-Ressuscité, nous avons célébré les funérailles d’Andrée SIX (née BIENCOURT). Andrée résidait à l’Ehpad de Ronchin et nous a quittés à l’âge de 102 ans ! Elle était probablement la doyenne de Ronchin. Sa vie a été d’une grande discrétion. C’était une valeur qu’elle a eu à cœur d’inculquer à ses proches. « L’amour ne fait pas de bruit » – dit le proverbe – même si Andrée a fait peu de bruit dans sa vie ; elle a beaucoup aimé ont témoigné ses enfants. 7. A Lesquin, jeudi 02 avril 2020, en l’église saint-Barthélemy, nous avons célébré les funérailles de Teresa BOTTIGLIONE (née PAGANELLI). C’était une amie de la paroisse ; Teresa habitait juste à côté de l’église. La soudaineté de son départ a ajouté beaucoup de peine et d’émotion à ses enfants et petits-enfants. Une petite-fille, avec beaucoup de tendresse, a évoqué la vie de sa grand-mère : « une femme pleine de vie ». Teresa aimait prendre la route, grâce à son vélo, et rencontrer ses nombreux amis. Teresa a démarré un nouveau chemin ; celui de la vie éternelle.
N’oubliez pas votre Rameau. Merci de le diffuser, tout en restant à la maison ! Belle entrée en semaine Sainte. Dans quelques semaines, nous chanterons ensemble : « Hosanna au plus haut des Cieux ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna au plus haut des cieux ! » Que cette joie, à venir, habite déjà nos cœurs et vos foyers !