Le lien de la semaine

Chers amis paroissiens, 

N’associons pas, trop vite, nos voix aux lamentations du moment concernant cette pandémie. « Ilauraifallu« , « onauraipu« , « ilfallaike« , « yavaikapa« … Ecoutons les soignants – bien qu’ils ne soient plus applaudis – et accompagnons les personnes malades. Comprenons que ce n’est pas encore le temps de la polémique. Ce temps viendra lorsque vaccins et traitements seront disponibles. La liberté de la presse est garantie et les médias sauront nous révéler la pertinence, ou non, des décisions sanitaires prises par les autorités.  La justice est indépendante et à la sortie de cette pandémie, nous pourrons aussi sanctionner, ou pas, les décideurs d’aujourd’hui grâce au pouvoir des urnes (les électorales !). 

En cette période d’abstinence eucharistique, évitons le concert des récriminations corporatistes, en particulier celles concernant la réouverture des églises. Les traversées de désert du peuple de la Bible ont toujours été l’occasion de fécondités spirituelles et fraternelles. Discernons les nôtres. 

Que faisons-nous dès à présent pour vivre de l’Evangile ? L’absence de fraternité doit nous manquer plus que la célébration de l’eucharistie. Certaines de nos églises sont ouvertes et d’autres peuvent s’ouvrir. Et de toutes nos maisons, comme un encens, nos prières peuvent s’élever vers Dieu. Ne nous trompons pas de combat. Portez-vous bien.
Veuillez trouver ci-dessous le « lien paroissial des confinés »

Merci de noter la prière possible ce samedi 21 novembre, en l’église Notre-Dame de Ronchin

A trés vite j’espère

Amicalement
 Maurin