Le lien de la semaine

Chers amis,
Le temps de l’Avent est un temps de renouveau. Il nous appelle à la conversion des cœurs. D’ailleurs, le temps de l’avent a été appelé le « petit carême » car l’avent invite à faire table rase des jalousies, des rancunes et des petites frustrations ; ces maux occasionnés par des confinements parfois insupportables. Allons de « l’Avent »  et préparons-nous  à célébrer Noël en nous réconciliant  – s’il le faut – avec nos proches et avec Dieu. 
Certains s’inquiètent du sacrement de la réconciliation qui sera difficile de recevoir dans cette période de prudence qu’il faut préserver. Merci de cette saine (et sainte !) inquiétude. Il est vrai que les règles sanitaires ne nous aident pas beaucoup. Le port du masque et la distanciation ne permettent pas de vivre sereinement le sacrement du pardon. Sachez, cependant, que chaque messe comporte en son début une prière pénitentielle. 
Rappelons-nous ce que le pape François avait déclaré, lors de son homélie du 20 mars dernier : « Si tu ne trouves pas un prêtre pour te confesser, parle à Dieu, il est ton père, et dis-lui la vérité : « Seigneur, j’ai fait ceci, cela, cela … Pardonne-moi», et demande-lui pardon de tout ton cœur, avec l’acte de contrition et promets-lui : « Je me confesserai plus tard, mais pardonne-moi maintenant » ».
Je me permets de vous rappeler l’acte de contrition :
« Mon Dieu, j’ai un très grand regret de vous avoir offensé parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable, et que le péché vous déplaît. Je prends la ferme résolution, avec le secours de votre sainte grâce de ne plus vous offenser et de faire pénitence ».

Ou bien le « Je confesse à Dieu » 
« Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant mes frères, que j’ai péché en pensée, en parole, par action et par omission. Oui, j’ai vraiment péché. C’est pourquoi je supplie la Vierge Marie, les anges et tous les saints, et vous aussi, mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu ».

Le retour à la messe est désormais possible. La nouvelle jauge des autorités sanitaires prévoit de laisser libres deux sièges entre chaque personne ou entité familiale et de n’occuper qu’une rangée sur deux. J’évalue la possibilité de nous retrouver à prés de 50 personnes par église. Les horaires provisoires sont maintenus. Le nombre en rouge entre parenthèses indique le nombre de participants du week-end dernier. Merci de votre prudence mais n’hésitez pas à revenir !  

Lesquin :samedi, église saint-Barthélemy, 17h00 (25), 18h00 (10)
Ronchin :
dimanche, église Christ-Ressuscité, 10h00 (2O), 11h15 (13), 17h30 (22)
Faches-Thumesnil
 :dimanche, église sainte-Marguerite, 09h30 (27), 10h45 (21)

Je vous joins
1. le « lien » de la semaine

2. les pistes de conversion missionnaires qui aident à saisir la dernière encyclique du pape François (l’importance de la gratuité)


Prenez-soin de vous
Amicalement
 Maurin
Abbé Maurin VANMEENEN