L’offertoire, ou la quête, est un acte liturgique, pleinement intégré à la messe. Les sommes ainsi données par les fidèles permettent de financer la vie courante de la paroisse : fleurs, impôts, éclairage, petits travaux d’entretien, entretien de la maison paroissiale, etc. Elle peut aussi contribuer à la réalisation des activités des différents groupes : affiches et prospectus, pizzas pour accueillir les jeunes lors des soirées pizza-film-débat, ou tout simplement ce site internet.

On peut contribuer à la quête de façon traditionnelle, en mettant une piécette dans les deux corbeilles qui circulent au moment de la messe (on recommande en général 2€ par personne par panier, mais vous pouvez adapter selon vos moyens, bien sur). Les deux paroisses financent en général la paroisse, mais il arrive aussi, une fois par mois, que le second panier soit « commandé » par le diocèse, pour financer une activité particulière comme les vocations par exemple.

Mais on peut également contribuer à la quête avec les moyens modernes (carte bleue, appli sur le téléphone). Ces moyens sont fiables, gratuits pour la paroisse, plus sécurisés, et simplifient le travail de collecte, comptage, et dépôt à la banque des espèces.

On peut présenter ici les deux solutions qui existent aujourd’hui :

La borne électronique : vous la trouverez à gauche en entrant. Avec une carte bleue et sans contact, vous choisissez votre don, c’est immédiat. Vous pouvez prendre un petit papier « J’ai donné » à glisser dans le panier de quête, si vous le souhaitez.

L’appli La Quête, disponible sur votre « smartphone ». A télécharger avant la messe pour le paramétrer (renseigner votre carte bancaire, choisir votre église, régler le niveau de sécurité). Le moment venu, ou bien avant ou après la messe si vous ne voulez pas sortir votre téléphone à ce moment là, vous choisissez votre montant, validez et hop c’est fait.

Pendant le confinement, la Conférence des Evêques de France avait mis en place un site internet pour permettre des dons : ce site est maintenant fermé.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à en parler au prêtre, ou à un membre de l’Equipe d’Animation Paroissiale (EAP), nous nous ferons un plaisir d’y répondre.